Thursday, 31 July 2014

Les autres troubles sexuels à l’origine de l’éjaculation précoce

Le trouble de l’éjaculation est d’origine psychologique dans la majorité des cas mais certaines dysfonctions sexuelles peuvent êtres à l’origine de l’éjaculation précoce. Les troubles érectiles et la baisse de désir sexuel sont aussi des dysfonctions sexuelles  assez courantes chez les hommes.


Le trouble érectile encore appelés « l’impuissance » se traduit par l’incapacité ou la difficulté, d’obtenir ou de maintenir une érection, empêchant le déroulement normal d’un rapport sexuel.
La baisse de désir correspond á une baisse de la libido. Il ne faut pas confondre cette dysfonction avec le manque de désir sexuel passager. Il s’agit d’un trouble sexuel sérieux qui s’installe dans le temps.
Ces 2 dysfonctions, si elles ne sont pas prise en main et soigner peuvent être à l’origine de problèmes d’éjaculation précoce. Comment l’expliquer?


  • Les troubles érectiles: L’homme qui souffre de difficultés á obtenir ou maintenir une érection aura tendance á se surexciter. Son niveau d'excitation sexuelle augmente très rapidement jusqu’à atteindre son point culminant encore connu comme le point de non-retour. A ce niveau-là, l’éjaculation est impossible à retenir et le reflexe éjaculatoire est déclenché. L’organisme mémorise cette éjaculation trop rapide, qu’il reproduira comme un réflexe à chaque érection.


  • La baisse de désir sexuel: Lorsqu’un des partenaires du couple souffre de manque de désir sexuel, les rapports sexuels se font rares et s’espacent. L’homme accumule son énergie sexuelle dans la pointe du pénis provoquant l’hypersensibilité du gland á l’origine de l’éjaculation précoce. A la moindre stimulation sexuelle, il éjaculera.


Qu’est-ce que l’hypersensibilité du gland?



Lors de la phase de l’excitation sexuelle, le cerveau perçoit des informations sensitives et y répond en acheminant de l’énergie sexuelle vers le pénis provoquant une érection. Une fois l’érection maintenue, l’organisme réparti cette énergie en la distribuant vers les autres zones du corps.


Chez l’éjaculateur précoce, le message entre le cerveau et le pénis ne passe pas et l’acheminement de cette énergie, ordonnée par le cerveau n’a pas lieu. Cette énergie sexuelle reste canalisée dans la pointe du pénis provoquant l’hypersensibilité de ce dernier. A la moindre stimulation, l'éjaculation est déclenchée.


Pour décanaliser l’énergie sexuelle concentrée dans le pénis, les exercices contre l’éjaculation précoce vous apprennent comment répartir cette énergie naturellement vers les autres parties du corps.
Le corps humain comporte des zones plus sensibles que d’autres aux stimulations. Celles plus riches en capteurs sensoriels sont les zones érogènes primaires. Leur stimulation peut déclencher un orgasme.
Les zones érogènes secondaires, sont les zones qui provoquent du plaisir sexuel lorsqu’elles sont stimulées.
Pour répartir cette énergie sexuelle canalisée dans le pénis, éviter de stimuler dans un premier temps les zones érogènes primaires. Commencer par stimuler sensuellement  les zones érogènes secondaires.
Pour en savoir plus, visitez notre page web.


No comments:

Post a Comment